Une étude anglaise pointe la méconnaissance générale de l’anatomie féminine

L’enquête parue dans le International Urogynecologic Journal a notamment révélé que moins de la moitié (46 %) des personnes interrogées pouvaient identifier le nombre de « trous » que les femmes ont dans leurs parties intimes. Évaluer la connaissance de l’anatomie féminine par le grand public (hommes et femmes) Des chercheurs de l’hôpital Addenbrookes de Cambridge, en …